Je refais le monde

Entre le métro, les cours ennuyeux et les nuits d’insomnie, j’ai le temps de réfléchir. Je pense au monde, à ma vie, aux autres et à ce qui compte vraiment. Seulement, parfois, je ne veux pas laisser mes pensées s’envoler sans laisser de trace, alors, je les couche sur le papier. Ou sur l’écran de mon ordinateur. Mais comme ce n’est toujours pas suffisant, je les partage ici.

Je refais le monde, en attendant la fin des temps.

Kobanê, enfin libre ! (PCF)

Tout le monde parle de Syriza en Grèce, mais personne ne parle de Kobané en Syrie. Tant que c’est pas en Europe, on s’en branle après tout.

On n'est pas des moutons

kobane

Après plusieurs mois de combats, les combattantes et les combattants kurdes de Kobanê viennent de chasser l’Organisation de l’État islamique (Daesh) et de libérer la ville. Le PCF salue cette victoire de la liberté, de la démocratie et de l’égalité réalisée aux prix d’immenses sacrifices des YPG, du PKK, de l’ensemble du peuple kurde et de la population de Kobané.

Ce succès marque aussi l’échec des forces régionales – comme la Turquie, le Qatar ou l’Arabie saoudite –  qui, par leur double jeu, ont soutenu à bout de bras les forces obscurantistes de Daesh.

Dans l’immédiat, il importe de sanctionner les puissances complices de la barbarie et de soutenir les forces démocratiques en agissant notamment pour retirer le PKK de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne. L’urgence est d’apporter toute notre solidarité aux milliers de réfugiés kurdes, d’aider à la reconstruction de la ville et au retour en…

View original post 53 mots de plus

De la parodie de Wrecking Ball (encore???) à Asaf Avidan, Youtube est vraiment plein de ressources

Sans Youtube, tout le monde aurait trois chansons qui se courent après dans leur playlist, personne n’aurait accès à la bande annonce de Game of Thrones saison 5 à moins de payer 10 dollars pour la voir en Imax au ciné, personne ne pourrait mater pendant deux heures le cul de Shakira en  soirée (oui, j’ai des potes comme ça…), et surtout personne ne pourrait exploser de rire devant les gros délires du Studio Bagel et de Golden Moustache. Donc voilà quelques vidéos plus ou moins vieilles et qui m’ont toutes retardées considérablement sur mes devoirs.

L’Honest Trailer de Game of Thrones, tellement vrai, surtout la phrase « C’est la même personne. » en parlant de Stannis et Tywin. Mais si qqn pouvait m’expliquer le « R+L=J » ça serait sympa (si le J est Jon Snow, alors ça doit être un gros spoil).

Ma découverte musicale de janvier: Metronomy. The Bay, une chanson parmi tant d’autres mémorables, dont le clip est vraiment très bien pensé, en plus.

Le dernier hit d’Asaf Avidan, une des chansons qui m’ont le plus touchées dans toutes ma très looongue vie.

Une vidéo très drôle pleine de cliché:

Pour le coup, je la connais depuis longtemps, mais le petit garçon est toujours aussi mignon:

Je ne sais plus comment j’ai trouvé celle-là, mais ça prouve bien qu’on a pas besoin de s’appeler Universal Studio pour faire des effets spéciaux (même si les leurs seront toujours plus réussis):

Parce qu’on en a jamais marre des parodies de Wrecking Ball (ou pas):

Qui n’a pas rêvé d’une gueule de bois pareille (et d’une soirée pareille, surtout?), parce que la nausée et la migraine toute la journée, c’est moins classe que toute une ville en bordel:

Les Tchèques sont vraiment des malades quand il s’agit de caméra cachée:

Qui ne connaît pas déjà cette vieille? Elle a dû s’en donner à coeur-joie après Charlie Hebdo…

#jesuischarlie

charlie-hebdo-numero-charia-hebdo-vengeance

Allah est peut-être grand, qui sait, mais ceux qui ont commis ce meurtre d’hommes et de liberté sont très petits.

Pour défendre la liberté d’expression et lutter contre les incultes qui se prétendent honorer Dieu en le salissant, une seule chose à faire: exprimons-nous!

LE spectacle de danse

pma-the-concert-5-corpes-girls_1000

Quand on me parle de danse classique d’habitude, je pousse un long soupir intérieur, je m’attends au pire et je me résigne à m’ennuyer pendant un bon bout de temps. C’était dans compter sur ma découverte incroyable du Zap de Youtube ce soir: le ballet de danse classique de Jerome Robbins intitulé « The concert ». Et bien contre toute attente, ce spectacle est une tuerie! C’est la première fois que je vois de la danse classique humoristique, et j’espère que ce genre s’étendra, car il allie à merveille la danse classique et la danse contemporaine. Je n’en dis pas d’avantage, et je vous conseille de voir tout de suite l’extrait de ce qui restera pour moi le meilleur spectacle de danse qu’il m’ait été donné de voir:

Bang Bang

Il y a certaines scènes de films que l’on oublie jamais, soit parce qu’elle sont horribles, parce qu’elles nous ont appris quelque chose d’incroyable sur nous-même ou sur le monde, parce qu’elles sont très originales ou simplement parce qu’elles sont magnifique. Voilà les 10 scènes qui m’ont le plus marquées. La suite contient des SPOILERS, alors si vous n’avez pas vu ces films et que vous tenez à garder la surprise, passez votre chemin!

205517493_small
~ Les dodos de L’Age de glace. Oui, ces poulets préhistoriques dingues de pastèques qui passent 10 minutes à se battre sont Sid, Diego et Manny en criant « Malheur à vous! » m’ont vraiment marquée. Mais en fait, toutes les scènes de L’Age de glace m’ont vraiment marquée à bien y réfléchir…

~ Petite, la scène finale de Le secret des poignards violents m’a choquée quand j’étais petite, bien qu’elle ne comporte pas d’horreur absolue. J’étais sensible, à l’époque…

~ LA scène de Drive que tous ceux qui ont vu le film retiennent: l’ascenseur. La froideur des teintes et de la violence commise contrastée avec la chaleur du baiser rend cette scène sublime. Du pur cinéma.

~ L’avortement raté de Kate Winslet dans Les noces rebelles est aussi assez horrible. Assister à l’auto-destruction de cette femme sans pouvoir agir est tout ce qu’il y a de plus bouleversant. Comme quoi DiCaprio et Winslet ensemble dans un film font toujours chialer.

~ Un film peut connu mais néanmoins sublime m’a beaucoup marqué: c’est Monster. La scène du procès, à la fin, est une des rares qui a réussi à me faire pleurer. Charlize Theron (qui a, au passage, prit 14 kg pour le film) joue à la perfection et le scénario est génial tout en restant très réaliste.

~ La danse de Travolta et Thurman dans Pulp Fiction fait bien-sûr partie de mes scènes préférées. J’étais bien obligée de la citer, what did you expect?

~ Xavier Dolan m’a vraiment surprise avec son film « Les amours imaginaires », beaucoup plus léger que le reste de sa filmographie. La scène où les deux amis vont au café retrouver leur crush commun est particulièrement drôle, le tout sur la musique « Bang Bang » de Dalida. Et ça, c’était avant Céline Dion dans « Mommy ».

~ L’arme fatale est bien la meilleur comédie policière que j’ai pu voir, et ce n’est pas en regardant la scène des chiottes que vous me direz le contraire. https://www.youtube.com/watch?v=vKePn-57zAA

~ Eternal Sunshine of the spotless mind regorge de scènes cultes, mais celle que je préfère est certainement celle du bus, au tout début. Winslet fait fort dans ce classement!

~ Pour finir, la scène de la mort qui tue (au sens propre et figuré) est bien la première d’Inglorious Basterds, où Christopher Waltz parle avec un fermier qu’il suspecte de cacher des juifs. C’est sûrement la scène la plus sadique de l’histoire du cinéma (ou à égalité avec certaines de Funny Games), tourné par le réalisateur le plus sadique de l’histoire du cinéma, j’ai nommé Quentin Tarantino. Et comme tous les cinéphiles sont des sadiques, on adore ça.
La voilà: https://www.youtube.com/watch?v=_W5MisInNfE (désolée pour les sous-titres…)

~ Bonus: La scène de l’ombrelle avec les deux pirates dans la barque dans Pirates des Caraïbes! Pour le grand cinéma, on repassera, mais elle est quand même plutôt pas mal!

Tout ce qui m’a marqué en 2014

2014 était une année très particulière, divisée entre peurs, découvertes, déceptions et émerveillement.
Voilà ce que je retiens de cette année:

o-EBOLA-facebook
Ebola, l’épidémie qui a tant fait parler d’elle. Alors ok, elle est hautement mortelle, ok, ça nous fait tous penser à 28 jours plus tard, Contagion, ou à The walking dead, ok les Africains n’ont vraiment pas de chance, mais ce n’est pas une raison pour que nous, pauvres petits Occidentaux terrorisée par tout ce qui menace un tant soit peu notre parfait petit équilibre, nous barricadions ans nos maisons le tant qu’Ebola ait disparu. Il faut rappeler que la maladie est peu contagieuse, qu’elle à toucher très peu de gens par rapport à d’autres pandémies, et qu’elle reste enfermée dans le continent africain pour l’instant. Alors suspendez vos vacances en Afrique du Sud si ça vous chante, mais ne venez pas vous plaindre ensuite que vous êtes pâle comme un cul de moine en hiver.

6714862-10263276
Le DAECH, en revanche, a nettement plus de raisons de vous effrayer. Cette fois, c’est moi qui vous conseille d’oublier vos vacances en Turquie!
Malgré les bons sentiments originaux des religions, elles font plus de mal de que bien de nos jours, et pas seulement l’Islam. (Les moines tibétains sont exemptés de cette généralisation bien entendu.) J’ajouterai juste une citation (et oui, encore lui): « Jusqu’à présent les hommes se sont toujours fait des idées fausses sur eux-mêmes, sur ce qu’ils sont ou devraient être. Ils ont organisé leurs rapports en fonction des représentations qu’ils se faisaient de Dieu, de l’homme normal, etc. Ces produits de leur cerveau ont grandi jusqu’à les dominer de toute leur hauteur. Créateurs, ils se sont inclinés devant leurs propres créations. »

30x18-Cannes2014
Un putain de festival de Cannes en 2014, en compétition en autres: Maps to the stars, Party Girl, Xénia, Winter Sleep, Relatos Salvajes, Mommy, Sils Maria, Timbuktu… Xavier Dolan aura fait le plus beau discours: « On fait ce métier pour aimer et pour être aimé en retour, c’est la revanche, en quelque sorte, de nos amours imaginaires. […] Accrochons nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde par nos rêves, nous pouvons faire rire les gens, les faire pleurer. Nous pouvons changer leurs idées, leurs esprits. Et en changeant leurs esprits nous pouvons changer le monde. Ce ne sont pas que les hommes politiques et les scientifiques qui peuvent changer le monde, mais aussi les artistes. Ils le font depuis toujours. Il n’y a pas de limite à notre ambition à part celles que nous nous donnons et celles que les autres nous donnent. En bref, je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais. Et puisse ce prix en être la preuve la plus rayonnante. »

Game-of-Thrones-Season-4
La saison 4 de Game of Thrones: que dire de plus que l’évidence? GOT est LA série à suivre, et la saison 4 était toujours excellente malgré quelques épisodes un peu plus « ennuyeux », mais tout cela reste très relatif, car entre la mort du fucking bastard, la petiote qui vole de ses propres ailes (et de celles du limier), la splendide porte de la lune, le beau discours de Tyrion avec son « I’m guilty of being a dwarf », la pastèque écrasée, et la scène des chiottes, le show laisse peu de place à l’ennui. Khaleesi reste tout de même un peu sur le bord de la route, vu qu’il ne lui arrive pas grand chose et quelle se fait chier dans son palace avec ses gamins turbulents.

15hollande-articleLarge
(Cette photo me fait un peu penser à l’affiche de House of Cards, mais enfin bref, passons.)
Les aventures de notre président normal nous auront bien diverti, les croissants et les résultats des sondages le plaçant toujours à la une des journaux. Hollande aussi populaire de par son impopularité, ça fait penser à son homologue haïtien de l’autre côté de l’Atlantique. 2014 n’aura pas été facile pour les politiciens, et ce n’est pas notre ex-petit nain au pouvoir qui va me contredire. Décidément, les nains ont la vie dure cette année.

les-combattants
Les combattants, ma claque made in 2014. Mais j’en ai déjà trop parlé alors je vais m’arrêter là.

ummbrella
La révolution des parapluie, celle qui m’a inspiré mon peut-être futur tatouage. Magnifique mouvement de protestation de la jeunesse oppressée, il donne envie de se rebeller. Encore bravo.

tendances-automne-hiver-tendance-sportswear-insectes-p460
La mode était vraiment très bizarre cette année, entre les insectes dégueulasses de partout, les gros colliers dorés horribles, et le jaune qui a envahit les boutiques en décembre. Brrr, j’ai peur pour l’année prochaine…

rtr3z3nl
(photo des décombres du Malaysia Airlines Flight 17 avec les pro-russes qui posent devant)
La seconde guerre froide a été annoncée implicitement cette année, et cette fois la Chine rejoint l’URSS. Pardon, la Russie. Si on avait vraiment écouté George Martin, on l’aurait su bien avant. « Winter is coming », il avait dit.

Les-arguments-pour-une-Ecosse-independante_article_main
L’indépendance ratée de l’Écosse est néanmoins prometteuse pour toutes les régions du monde en mal de liberté. 44,7%, c’est pas passé loin.

2777589
2014 a aussi été riche en coming-out. On retient surtout les discours marquants d’Ellen Page à la conférence d’Human Rights Campaign pour les LGBT, d’Adèle Haenel et son « Céline… Parce que je l’aime. » aux Césars et d’Eminem dans « The Interview ». Sauf que pour ce dernier, c’était un fake.

Bref, une année mouvementée qui a tracé une voie plus qu’imprévisible pour 2015. En attendant le premier janvier, explosons-nous donc le bide pour les fêtes, en oubliant un instant l’actualité pas toujours agréable.
DindeNono155

Je veux du Rock!

ab5011ce6abdafc4a53aa4700b94fb5d_large
En plein dans ma période rock, j’écoute en boucle Cherry Bomb, je suis fan de Joan Jett, et je regarde le film « The Runaways », guitare à la main. Ce groupe est un gros coup de coeur, le premier grand groupe de Rock féminin. Le film n’est pas excellent, mais si on aime cette musique, on est à fond tout le long. L’ambiance est parfaite et il est très facile pour moi de m’identifier aux personnages, tant j’aimerais leur ressembler. Être libre, forte, reconnue. Qui n’en rêve pas? Bref, je recommande à 100% le groupe!

Cherry Bomb:

I love Rock’n’Roll (Joan Jett):

Cher papa Noël

Mon très cher père Noël, à peine deux semaines avant Noël, je ne sais toujours pas ce que je veux. C’est pourquoi je te demande simplement la paix dans le monde, c’est plus simple que de trouver une idée de cadeau. Joke. La paix dans le monde, ça serait trop chiant, plus rien aux infos pour me divertir le soir. Donc je vais plutôt continuer à réfléchir pour trouver une idée potable.
Il y a bien la PS3 qui m’intéresserait, mais ma mère n’a accepté qu’à condition que je ne tue jamais aucun être humain dans un jeu vidéo, sinon quoi elle la jetterait à la poubelle. C’est donc trop dangereux de la commander quand même.
02183928-photo-ps3
Sinon, je pourrais demander une place pour un concert. Mais une question se pose, quel groupe intéressant pour moi passe bientôt sur Lyon? Réponse: aucun. Alors tant pis.
b14153a87b8592d9628c2d06676c22a1_large
Je ne veux pas de vêtements ni de bijoux, j’ai tout ce qu’il me faut et je vaux en finir avec la consommation de masse. Alors quoi? Quelque chose d’immatériel, plutôt, comme une place pour quelque chose ou un stage.
Un abonnement au cinéma? Ca me plairait mais ça ne serait pas rentable, à moins que j’aille toute les semaines au ciné, et ça signifierait faire un choix entre Pathé, UGC et les cinémas indépendants. Trop compliqué…
20101210135045Y-1
Je ne vois donc plus qu’une seule chose: de l’argent! C’est simple, pratique et ça me ferait vraiment plaisir. A toi de voir enuite combien tu inscris de zéros sur le chèque, mais une base de 3 ou 4 serait plutôt pas mal selon moi…
2009_12_08_monnaie

Merci à toi, vieux, et surtout veille à ne pas choper la crève, ça serait dommage pour mes économies que tu sois clouer au lit le 25!

Comment être sûr à 100% qu’on regarde un bon film?

films-à-moi

Un bon film, c’est un film comme: « Les combattants », « Les poings contre les murs », « Maps to the star », ou des classiques comme: « Le secret de Brokeback Mountain », « Les infiltrés », « Eternal Sunshine of the spotless mind ». Il arrive souvent qu’on se demande au cinéma ou devant sa télé si le film qui passe fait partie de ce genre là ou non. Pour le savoir, il faut vérifier que le film remplit certains critères. Les premiers peuvent paraître évident, mais il y en a d’autres plus étonnants qui reflètent de la qualité d’un film.

– Tout d’abord, si les acteurs jouent vraiment bien, il y a de fortes chances que le film soit bien lui aussi. Et non, Johnny Depp ne joue pas « bien » dans Pirates des Caraïbes, ni Miley Cyrus dans « The last song » (pour elle, on s’en serait douté). Jouer bien, c’est avoir les émotions à fleur de peau, paraître juste réaliste et pas en faire des caisse pour bien montrer qu’on est triste, content ou en colère.

– Quand DiCaprio est dans un film, vous pouvez être sûrs que celui-ci est excellent et qu’il deviendra culte, sauf si c’est « L’homme au masque de fer ».

– La qualité d’un film passe bien-sur par le talent du réalisateur. S’il est signé de David Cronenberg ou de Xavier Dolan, c’est bon.

– Le budget est un bon indicateur: Au dessus de 70M de $, il s’agit souvent de blockbusters au scénario très limité et aux effets spéciaux abondants, même s’il y a toujours quelques exceptions comme les Taratino entre autres. Cela s’applique surtout aux films américains étant donné que le plus cher film français jamais réalisé à coûté 96M de $ (Astérix aux jeux Olympiques), et que les français ne font que très peu de blockbusters, même si ça ne veut pas dire qu’ils ne font pas de navets.

– Si le film se passe dans l’espace, il y a de fortes chances qu’il soit inintéressant, mais s’il se passe dans la campagne anglaise, c’est sûrement une comédie-sociale ou un drame qui auront un intérêt bien plus évident.

– Si vous avez vu beaucoup de publicités sur youtube et sur les bus pour un film, n’allez pas le voir, mais si vous en avez entendu parler sur Canal+, alors courrez-y!

– Si les femmes ont des sous-vêtements dépareillés, on a affaire à un film d’auteur ultra-réaliste qui mérite une palme. (OK j’exagère, mais c’est très rare et ça montre à quel point le réalisateur a fait attention aux détails et a tenu à ce que son film soit réaliste.)
Kristen Stewart New SM Shooting Picture 15

– S’il y a beaucoup d’action, des tournures de phrases cliché et démonstratives, de la romance cul-cul des acteurs à la mode et un scénario simpliste: passez votre chemin, vous avez affaire à un film d’ados.

– Si vous ne comprenez rien et que vous vous ennuyez, vous regardez peut-être un film d’auteur raté qui se veut intello mais qui tombe dans le grand foutage de gueule (oui, Under the skin m’est resté en travers de la gorge). Cependant, il faut faire attention car c’est peut-être un excellent film destiné à un public de cinéphile aguerris et dans ce cas il n’est pas toujours évident de comprendre les choix du réalisateur.

– Si votre voisin porteur de banane, de claquettes de piscine et habitué du courtepaille (beauf, donc) vous conseille un film, fuyez-le à tout prix!

– L’absence de musique ne prouve pas forcément que le film est mauvais, mais elle le rend souvent chiant.

– Si les personnages ne se relèvent pas après un accident de voiture et ne survivent pas à trois balles dans la poitrine, le film est sûrement bien meilleur que tout ceux de Schwarzy.

– Des acteurs principaux au physique quelconque ou même moche sont plus souvent dans les bons films que dans les navets grand public.

– L’homosexualité traitée comme une difficulté ou juste comme un manière d’être comme une autre et non comme un ressort comique est aussi très appréciable dans les films de qualité.

– Et enfin, si on voit les personnages aux toilettes sans forcément que la scène soit utilisée pour faire rire, alors on peut se douter qu’on est pas devant une comédie américaine lourde. Mais ce n’est pas parce qu’on rit devant une scène aux chiottes que c’est un mauvais film pour autant (ex: « Maps to the stars », « Pulp Fiction »…).

Donc si un film confirme tout ça, alors vous avez trouvé la perle rare et ça serait sympa de venir me le conseiller pour que je ne meurs pas dans l’ignorance!